Lecture du vendredi 18 octobre 2019 : Jean-Louis Maunoury (sur Nasr Eddin Hodja)

(Billet rattrapé.)

(*) Variantes orthographiques : Nasreddin Hodja ou Nasreddine Hodja,

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

*****

Extraits

√ A lire via le site de l’éditeur.

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

Ne m’oblige pas à te suivre dans la mort

CS18102019-JLM-NasrEddinHojda-006
(Photo : Coumba Sylla)

« Arrête, malheureux ! Si tu te jettes à l’eau, tu vas m’obliger à sauter aussi et je ne sais pas nager. Va plutôt te pendre, cela fera un mort seulement au lieu de deux. »

(Jean-Louis Maunoury, « Les sages inepties de Nasr Eddin Hodja »)

¤¤¤

Démocratiser le grand luxe

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

« Pourquoi les riches auraient-ils droit au grand luxe et pas nous les pauvres ? »

(Jean-Louis Maunoury, « Les sages inepties de Nasr Eddin Hodja »)

¤¤¤

Avare équitable

CS18102019-JLM-NasrEddinHojda-010
(Photo : Coumba Sylla)

« Dis donc, malotru ! Tu as un drôle de toupet de venir me demander de l’argent alors que tu sais que même à mon propre frère, je ne donne rien ! »

(Jean-Louis Maunoury, « Les sages inepties de Nasr Eddin Hodja »)

¤¤¤

Avoir conscience (de l’ampleur) de son ignorance

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

« Sache, mon ami, que mon savoir est bien suffisant pour que je monte à ce minbar, mais si je devais aller aussi haut que pourrait me le permettre mon ignorance, il  a longtemps que j’aurais accédé au septième Ciel ! »

(Jean-Louis Maunoury, « Les sages inepties de Nasr Eddin Hodja »)

¤¤¤

Courir ne fait pas s’arrêter la pluie

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

– Par Allah, Nasr Eddin ! Dépêche-toi donc ! Cours, cours vite chez toi !

– Quelle idée ! Tu crois vraiment que si je cours, la pluie va s’arrêter ?

(Jean-Louis Maunoury, « Les sages inepties de Nasr Eddin Hodja »)

¤¤¤

Fuir ou suivre « les mauvaises pensées » ?

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

– Où courez-vous donc si vite ?

– Nous fuyons les mauvaises pensées.

– C’est curieux, je viens juste de les voir passer et je me demande, à vous voir si enthousiastes, si vous ne seriez pas plutôt en train de leur courir après.

(Jean-Louis Maunoury, « Les sages inepties de Nasr Eddin Hodja »)

¤¤¤

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

*****

(🙏 @ Selim, qui m’a fait découvrir le facétieux et sage Nasr Eddin Hodja – avec une histoire d’aubergines qui m’a paru au départ bien compliquée… – et m’a prêté les deux premiers livres de Maunoury que j’ai lus.)

Coumba Sylla

@ Dakar

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s