Lectures du vendredi 6 avril 2018

  • Magazine Books numéro 88, mars-avril 2018, « Faut-il croire les scientifiques ? ».
CS06042018-001
(Photo : Coumba Sylla)

*****

  • Et comme la semaine précédente, « Du côté d’ailleurs et de partout » de Pierre Dac, Editions Omnibus, 2009 (e-book). Première publication : Editions André Martel, 1953.
CS06042018-003
(Photo : Coumba Sylla)

*****

EXTRAITS

« Course à la quantité »

« Actuellement, le nombre d’articles [scientifiques cités en référence dans d’autres articles] publiés chaque année avoisine les deux millions. Ces articles sont publiés dans des dizaines de milliers de revues spécialisées, et, grâce au Web, sont maintenant presque tous cités dans d’autres articles.

Cette course à la quantité est un cercle vicieux, car les institutions chargées d’évaluer le travail des candidats à un poste de chercheur ainsi que les chercheurs établis privilégient le quantitatif (le nombre d’articles publiés et le nombre de citations reçues). Les chercheurs ne sont pas incités à publier ce qui est vrai mais ce qui compte pour leur carrière et leur rémunération. »

(Olivier Postel-Vinay, « Quelle science ? » (éditorial), Books n°88, mars-avril 2018.)

¤¤¤

Plus en désaccord qu’à l’amiable

CS06042018-002
(Photo : Coumba Sylla)

« Il y a bien des couples qui décident à l’amiable de prendre des chemins différents. (…) Mais, en règle générale, la décision de divorcer est suivie d’une confrontation devant un juge qui rend impossible tout accord visant à limiter la violence et la terreur. Si l’on veut faire l’expérience de l’effondrement d’une civilisation, pas besoin d’aller au Mali ou au Soudan. Il suffit de passer une journée au tribunal des affaires familiales. »

(Jan Fleischhauer, « Pas un jour de plus avec toi ! », Books n°88, mars-avril 2018.)

CS06042018-004
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

Comme si de rien n’était ?

« D’après ce que m’a raconté un psychiatre, environ 40 % des gens développent des troubles psychiques à la suite d’une séparation. La psychologie parle de « trouble de l’adaptation ». Il s’agit d’une réaction instinctive à un évènement stressant, lit-on dans les publications spécialisées. « Trouble de l’adaptation » est une expression curieuse. On a l’impression quelqu’un que l’on vient de quitter devrait accepter sa nouvelle situation sans broncher ? En quoi consiste exactement ce trouble ? En l’incapacité de se comporter comme si le ciel ne venait pas de vous tomber sur la tête ? »

(Jan Fleischhauer, « Pas un jour de plus avec toi ! », Books n°88, mars-avril 2018.)

CS06042018-005
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

Dissimuler sa souffrance

« La psychiatrie distingue traditionnellement la dépression névrotique ou psychogène, la dépression endogène, la dépression du sourire. Ce n’est pas une blague, celle-là existe aussi : « Certaines personnes font tout pour qu’on ne remarque pas leur tristesse. Elles utilisent l’humour comme un moyen de dissimuler leur souffrance et leurrer leur entourage », lit-on sur le site Internet d’un médecin que j’ai découvert par hasard. J’ai toujours considéré l’humour comme un moyen éprouvé de faire face aux contrariétés de la vie et non comme un symptôme de maladie. Comme quoi tout le monde peut se tromper. »

(Jan Fleischhauer, « Pas un jour de plus avec toi ! », Books n°88, mars-avril 2018.)

CS06042018-006
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

« Aucune mort ne connaît de fin. »

« Les dinosaures disparus : les fourmis exposeront-elles un jour des vestiges de l’homme disparu ? »

(Elias Canetti, « Le livre contre la mort », Editions Albin Michel, 2018, extraits publiés dans Books, mars-avril 2018.)

¤¤¤

Comme Montesquieu

– Bien dit, vieux frère, tu parles comme Montesquieu !

– J’en descends par la grand-mère de ma tante adoptive !

(Pierre Dac, « Du côté d’ailleurs et de partout »)

CS06042018-007
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

« Magistrature accroupie »

– Que fait votre père, ami Guy ?

– Il est magistrat.

– Ah ! Ah ! Magistrat debout ? Magistrature assise ?

– Magistrature accroupie, Excellence, il est magistrat cycliste.

– Magistrat cy…

– Oui, Excellence, il est juge à l’arrivée au Parc des Princes.

(Pierre Dac, « Du côté d’ailleurs et de partout »)

CS06042018-008
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

Administrateur de colonie de vacances

– Et votre père, Sylvain ?

– Il est ex-administrateur des colonies, Excellence.

– Joli poste ! Et quelle colonie ?

– Colonie de vacances.

(Pierre Dac, « Du côté d’ailleurs et de partout »)

CS06042018-009
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

« N’importe quoi, c’est encore mieux que rien »

– Qu’est-ce qu’elle dit exactement ?

– On ne sait pas au juste, n’importe quoi ! Quand je lui en fais la remarque, elle me répond, non sans une certaine logique, que n’importe quoi, c’est encore mieux que rien. Elle dit tout ce qui lui passe par la tête ; quand elle ne trouve pas le mot juste, elle en dit un autre ; par exemple elle dira, en toute bonne foi, irrigateur pour côtelette de porc et balayette pour concert classique. Remarquez, elle pense le mot juste, mais elle dit autre chose.

(Pierre Dac, « Du côté d’ailleurs et de partout »)

CS06042018-010
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

12 bis de la rue sans nom

– Après-demain, 14H52, à notre laboratoire ?

– Entendu, mais où se trouve votre laboratoire ?

– Au 12 bis

– Au 12 bis de quelle rue ?

– Il n’y a pas de nom à cette rue.

– C’est une rue sans nom ?

– Pas exactement, mais on lui a donné le nom d’un citoyen d’Autrelieu qui, par testament, a spécifié qu’il désirait conserver l’anonymat, mais seul le numéro importe ; vous le verrez, il est au-dessus de la porte.

(Pierre Dac, « Du côté d’ailleurs et de partout »)

CS06042018-011
(Photo : Coumba Sylla)

Coumba Sylla

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s