Lectures du vendredi 10 mai 2019 : René Pétillon, Vincent Mirabel

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

*****

Extraits

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

La solitude du dessinateur

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

« Quand on rit d’un dessin d’humour, on évalue mal la solitude de l’auteur censé tirer la drôlerie d’une réalité odieuse. C’est un exercice qui demande une santé mentale hors du commun. »

(Marie-Ange Guillaume, préface à « Rencontres improbables » par Pétillon)

¤¤¤

« Des flics écrivent pour le cinéma »

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

– Ho ! Pas avec mon scénar !

(Pétillon, « Rencontres improbables »)

¤¤¤

Jack Palmer touriste

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

« Musée de la Crêpe. Fermé. »

(Pétillon, « Rencontres improbables »)

¤¤¤

« A Marseille »

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

– Mon fils demande une Kalachnikov au Père Noël !!!

– Et en plus il l’écrit avec trois fautes !

(Pétillon, « Rencontres improbables »)

¤¤¤

Autres extraits via le site de l’éditeur.

¤¤¤

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

L’amour tient chaud

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

– Chaque fois que je me réveille, j’entends ta voix. Ca m’réchauffe.

– T’es givré !

– Oui, surtout quand t’es pas là.

Extrait de « Profil bas » par Claude Zidi.

(Vincent Mirabel, « Les 200 plus belles déclarations d’amour du cinéma »)

¤¤¤

L’amour complète

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

« Je me suis sentie seule toute ma vie, sauf avec toi. »

Extrait de « Gladiator » par Ridley Scott.

(Vincent Mirabel, « Les 200 plus belles déclarations d’amour du cinéma »)

¤¤¤

« On n’se lasse pas de ses rêves »

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

– Je peux pas penser à une séparation que j’envisage pas.

– Tu dis ça maintenant mais l’avenir, tu sais… Tu te lasseras peut-être…

– T’es la femme de mes rêves. On n’se lasse pas de ses rêves.

Extrait de « Notre univers impitoyable » par Léa Fazer.

(Vincent Mirabel, « Les 200 plus belles déclarations d’amour du cinéma »)

¤¤¤

L’amour est inexplicable

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

– Je t’aime.

– Pourquoi ?

– L’amour ne s’explique pas.

Extrait de « Anna Karénine » par Joe Wright.

(Vincent Mirabel, « Les 200 plus belles déclarations d’amour du cinéma »)

¤¤¤

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

Coumba Sylla

@ Dakar

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s