Lecture du vendredi 27 septembre 2019 : Cécile Krug

(Billet rattrapé.)

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)
CS27092019-003
(Photo : Coumba Sylla)

*****

Extraits

« La magie de la création artistique »

« Mais Pauline, c’est d’abord l’héroïne de la bande dessinée sur laquelle j’ai commencé à travailler depuis plus de deux ans. Elle représente tout ce que je ne suis pas. (…) Du haut de son mètre quatre-vingt-deux et des soixante-dix kilos, je l’ai souhaitée et créée idéale, presque caricaturale. Je l’ai dotée de tous les atours en étant bien plus généreuse avec elle que la nature ne l’a été avec moi. C’est ça la magie de la création artistique, faire ce que l’on veut de qui l’on veut. »

(Cécile Krug, « Parler ne fait pas cuire le riz »)

¤¤¤

« Chaque fois que je m’éloigne trop de moi… »

« Pauline est aussi honnête qu’elle est belle. C’est ce que j’aime chez elle, cette aisance à être qui elle est, simplement, sans jugement négatif, sans tricher. (…) Donc, puisque je suis incapable de dire tout haut ce que je pense tout bas (à part aux gens que je connais peu ou à ceux que je n’aime pas beaucoup et avec lesquels, étonnamment, je ne prends pas de pincettes), par crainte de ne pas être là où on m’attend, là où je devrais être, là où je risquerais de décevoir ou de fâcher, je me sers de sa franchise pour bousculer la mienne. (…) Chaque fois que je m’éloigne trop de moi, elle me maintient connectée à ma vérité, mes ressentis, mes émotions, mes intuitions et celle que je suis authentiquement et qu’elle seule côtoie. Pauline me donne aussi l’illusion de ne pas manquer de courage et ça me suffit, parfois, pour croire que j’en ai. »

(Cécile Krug, « Parler ne fait pas cuire le riz »)

¤¤¤

« L’idéalisation de l’autre et la dévalorisation de soi »

« Ce que je lis parle de nos comportements d’adultes qui sont l’occasion de prolonger, ou de réparer, les expériences vécues dans les tout premiers moments de l’enfance. S’il existe de nombreuses façons d’aimer, comme la fusion, la dépendance, l’indépendance, la haine, la raison, le point commun entre toutes est l’idéalisation de l’autre et la dévalorisation de soi. »

(Cécile Krug, « Parler ne fait pas cuire le riz »)

¤¤¤

Six jours, une éternité

– Si près du but ? Mais il reste six jours !

– Et c’est quoi six jours dans toute une vie ? Tu peux me dire ?

Six jours, quand on est là où on n’a pas envie d’être, c’est l’éternité

(Cécile Krug, « Parler ne fait pas cuire le riz »)

¤¤¤

Nous sommes le résultat de nos choix

« Je crois fondamentalement que tant que nous n’aurons pas la capacité à admettre que celui ou celle que nous sommes aujourd’hui est le résultat des choix que nous avons faits hier, nous ne pourrons pas changer. Notre force à tous, en tant qu’êtres humains, c’est la liberté de choisir une réponse appropriée à un événement extérieur qui provoque chez nous une réaction. Choisir entre plusieurs choses, plusieurs voies, c’est renoncer à celles qu’on ne retiendra pas, mais c’est être responsable de sa vie, de son destin. (…) »

(Cécile Krug, « Parler ne fait pas cuire le riz »)

¤¤¤

Laisser les problèmes du passé derrière nous

« Les problèmes survenus dans le passé, quels qu’ils soient et quelle que soit leur incidence sur notre vie, sont et doivent demeurer dans le passé. Nous ne pouvons plus rien pour eux, nous n’avons pas le choix, c’est comme ça. Croire que les choses auraient pu être différentes est une illusion qui ne sert à rien et, pire, qui nous maintient englués dans les remords, les regrets, la culpabilité. Et tant que personne n’aura inventé la machine à remonter le temps, le passé restera là où il est. Inchangé et derrière nous. Il faut accepter les difficultés qui y sont liées et apprendre à vivre avec elles. En un sens, c’est un refus d’abdiquer qui va nous permettre, nous autoriser même, à aller de l’avant. Et pour ça, il faut d’abord modifier nos habitudes, notre façon de voir le monde qui nous entoure. »

(Cécile Krug, « Parler ne fait pas cuire le riz »)

¤¤¤

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

*****

Coumba Sylla

@ Dakar

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s