Lectures du vendredi 3 août 2018

CS03082018-002
(Photo : Coumba Sylla)
CS03082018-003
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

CS03082018-004
(Photo : Coumba Sylla)
CS03082018-005
(Photo : Coumba Sylla)

*****

EXTRAITS

CS03082018-006
(Photo : Coumba Sylla)

« L’Afrique, ils ont conscience d’en venir tous, sans rien pouvoir se figurer à son sujet. »

(Jennifer Richard, « Il est à toi ce beau pays »)

CS03082018-007
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

« Il est trop différent pour sembler inférieur à qui que ce soit. »

(Jennifer Richard, « Il est à toi ce beau pays »)

CS03082018-008
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

« Il connaît l’Afrique, lui »

« Aujourd’hui, il a le +blues+. On lui a appris ce terme il y a quelques mois, alors qu’il observait un vieux Nègre qui chantait son désarroi en jouant du banjo sous un porche.

+C’est l’âme de l’Afrique qui s’exprime, lui avait expliqué son institutrice. C’est la complainte de l’esclave arraché à sa terre. Le rappel de nos origines.+

Mais Ota Benga n’a pas besoin qu’on lui rappelle ses origines. Il y pense chaque jour. Il connaît l’Afrique, lui, contrairement à eux, tous ces Noirs – pas si noirs que cela, d’ailleurs – qui ne peuvent que la fantasmer. »

(Jennifer Richard, « Il est à toi ce beau pays »)

CS03082018-009
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

Tous noirs mais différents

« Depuis des années, il observe qu’il est le seul Africain parmi des Américains. Bien qu’ils partagent la même couleur et la même partie du bus, les mêmes trottoirs, les mêmes magasins réservés aux Noirs, ils sont différents. Il comprend leur colère, bien sûr, et leurs difficultés à trouver leur place dans une société qui les rabaisse en toutes circonstances. Il la comprend d’autant mieux que, pour lui, ils sont plus proches de leurs compatriotes blancs que de leurs ancêtres africains. La plupart d’entre eux seraient déboussolés en Afrique. »

(Jennifer Richard, « Il est à toi ce beau pays »)

CS03082018-010
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

« Ceux qui ne comptent pas »

« Avant lui, on a colonisé l’Afrique au nom de la civilisation. Après lui, on l’a pillée au nom des droits de l’Homme. Ota Benga fait partie de ceux qui ne comptent pas. Il fait partie des non-personnes. »

(Jennifer Richard, « Il est à toi ce beau pays »)

CS03082018-011
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

Autres extraits sur le site de l’éditeur (lecture en ligne).

¤¤¤

CS03082018-012
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

Sportif intelligent

– Tais-toi ! … C’est beau, le silence ! Sois poète, un peu. Cours en silence !

– Si on peut être poète sans parler… on peut être sportif sans bouger

(Dominique Roques et Alexis Dormal, « Pico Bogue – T3 : Question d’équilibre »)

CS03082018-013
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

Anthropologie précoce

– L’entropie, c’est un truc de… thermodynamique, je crois. En gros, ça parle de la perte d’énergie qu’entraîne un désordre. C’est comme ce foutoir ! Ca t’épuise pas de vivre là-dedans ?

– Pour un être humain, la perte d’énergie, c’est de mettre de l’ordre… J’y connais rien en entropie. Mais en anthropologie, ça va !

(Dominique Roques et Alexis Dormal, « Pico Bogue – T3 : Question d’équilibre »)

CS03082018-014
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

De l’élasticité et de la relativité du temps

– Vous avez 20 minutes pour faire ce problème… Oui, Pico ?

– On dit que le temps passe plus lentement pour un enfant que pour un adulte… alors si pour vous il faut 20 minutes, pour nous, il en faut deux fois plus !

– Mais non ! Si ces 20 minutes sont plus lentes pour toi, elles te donneront plus de temps qu’à moi…

– Oui mais vous venez de prouver qu’il me faut quatre fois plus de temps qu’à vous pour comprendre quelque chose.

(Dominique Roques et Alexis Dormal, « Pico Bogue – T3 : Question d’équilibre »)

CS03082018-015
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

« The right man at the right place », oui mais dehors… le temps de finir le dessert !

(Dominique Roques et Alexis Dormal, « Pico Bogue – T3 : Question d’équilibre »)

CS03082018-016
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

« Le vrai Père Noël, il est de quelle couleur ? »

(Dominique Roques et Alexis Dormal, « Pico Bogue – T3 : Question d’équilibre »)

CS03082018-017 (1)
(Photo : Coumba Sylla)
CS03082018-017 (2) PR
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

CS03082018-018
(Photo : Coumba Sylla)

Coumba Sylla

*****

CS03082018-019
(Photo : Coumba Sylla)

A toutes fins utiles…

« Jennifer Richard, une saga contre le colonialisme » – TV5, vidéo (10 minutes 31 secondes) mise en ligne le 26 avril 2018.

C.S.

3 commentaires sur “Lectures du vendredi 3 août 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s