Musique du samedi 15 septembre 2018 : Ringo Madlingozi

CS15092018-002
(Photo : Coumba Sylla)

Ringo Madlingozi (Ringo tout court il y a quelques années) est le nom d’artiste du chanteur, musicien et producteur sud-africain Sindile Madlingozi, né en 1964 près du Cap, en Afrique du Sud.

Il date ses « vrais débuts » dans la musique de 1986, avec les premiers succès du groupe formé avec des amis du Cap, Peto (précédé d’un passage dans un autre collectif, Ikwezi). Il s’installe à Johannesburg en 1988 ; forme dans les années 1990 un autre groupe, Gecko Moon, et collabore avec divers artistes avant de se mettre à son propre compte. Son premier album solo, « Vukani », sort en 1996. Suivi, depuis, de plusieurs autres. Je ne suis pas incollable sur sa discographie, mais elle doit tourner autour de la vingtaine d’albums jusqu’à cette année.

CS15092018-003
(Photo : Coumba Sylla)

J’ai rencontré Ringo Madlingozi en 2006 à Johannesburg, pour un article pour un de mes précédents employeurs. C’était en lien avec la sortie de son album « Ndim Lo » et quelques mois après celle de « Love Songs ». A l’occasion, il a expliqué qu’en xhosa – sa langue -, « Sindile » signifie « quelqu’un qui est protégé, béni ». Qu’il a été surnommé – il ignore précisément par qui à l’origine – Ringo depuis son enfance en référence au batteur des Beatles, Ringo Starr, parce qu’on le voyait taper sur tout et n’importe quoi. Qu’il doit une fière chandelle au producteur Chris Blackwell, « père » d’Island Records, qui l’a poussé à s’intéresser à ses propres racines pour aider sa voix à trouver sa voie…

Sa musique est classée, selon les sources, comme « mbaqanga » (un mélange de plusieurs styles locaux sud-africains, d’après Afrisson), « pop » ou « afro-pop ». Ses disques comportent de la musique entraînante comme des morceaux plus lents, à l’instar de quelques-uns de ceux compilés sur « Love Songs ».

CS15092018-004
(Photo : Coumba Sylla)

Lui-même dit qu’il puise ses rythmes dans des cérémonies rituelles animées par des guérisseurs qu’il a connues dans son enfance, dites « intlombe ».

CS15092018-005
(Photo : Coumba Sylla)

L’album « Love Songs » comporte deux disques : un CD avec 13 titres audio, et un DVD avec cinq clips incluant un medley.

CS15092018-006
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

Ringo Madlingozi, « Ndiyagodola » (live, audio)

¤¤¤

Ringo Madlingozi et Oliver « Tuku » Mtukudzi, « Into Yam »

¤¤¤

Ringo Madlingozi, « Baleka »

¤¤¤

Ringo Madlingozi, « Isiphithi-Phithi » (live, audio)

¤¤¤

CS15092018-007
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

Coumba Sylla

*****

Au-delà de cet album…

→ Compte  Twitter de Ringo Madlingozi.

¤¤¤

Ringo Madlingozi, Rebecca Malope & Thembisile Ntaka, « Uthando »

¤¤¤

Ringo Madlingozi, « Nkqo Nkqo »

¤¤¤

Ringo Madlingozi & Thembisile Ntaka, « Ndi Nje »

¤¤¤

C.S.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s