Musique du samedi 15 décembre 2018 : Lé

(Le billet musical hebdomadaire revient après neuf semaines de pause.)

  • Lé, « Bo… Bô ! » (« Loin… Plus vivant ! »), Monguitigana*, 2018.

*Pour le nom de la production, j’ai vu deux graphies, à la fois sur l’album et lors de la recherche en ligne : « Monguitigana » et « Mongitigana » (c’est le nom sur Facebook, par exemple). Je conserve l’orthographe avec le u, qui est celle d’une des adresses électroniques indiquées dans le livret pour les contacts.

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

Lé est le nom d’artiste de Léandre Ontchangalt, un musicien, chanteur et compositeur gabonais.

« Son père jouait de la guitare », et lui-même « a commencé à jouer de la batterie » à l’âge de 13 ans, puis du piano à 15 ans avant de se mettre à la guitare, rapporte le site de promotion culturelle BeeboxMusic, basé en Côte d’Ivoire, dans un article publié le 11 août 2018.

CS15122018-003
(Photo : Coumba Sylla)

« Bo… Bô ! » est le deuxième album de sa carrière solo, après « Ayinda » sorti en 2006. Il est produit par Monguitigana, une association culturelle gabonaise créée par Isabelle Essonghe et Imunga Ivanga. Le duo est également producteur d’un album de chants liturgiques, « Idyémbo si Katoliki » (« Chants catholiques »), d’après la presse gabonaise. Pour vous en faire une idée : le site GabonReview y consacre un article mis en ligne le 19 janvier 2017 et le quotidien L’Union en parle dans son édition du 4 mai 2017 dont un extrait est téléchargeable ici.

Imunga Ivanga est un cinéaste gabonais qui a plusieurs cordes à son arc, incluant l’écriture et la critique d’art. Il fait partie des fondateurs d’IP 12, qui a produit « Ayinda ». Selon le livret de « Bo… Bô ! » – magnifique, esthétique ; les photos postées ici vous en donnent un aperçu -, en plus d’en être le producteur, il est parolier de quatre des chansons de l’album, il est un des choristes de l’album et le directeur artistique.

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

Le nouvel album de Lé comprend au total 13 titres…

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

… dont « Olando », reprise d’une chanson de Pierre-Claver Akendengué. Une manière de rendre hommage à cette figure de la musique gabonaise et de faire connaître ses oeuvres aux jeunes, a expliqué Imunga Ivanga lors de la présentation de « Bo… Bô ! » à la presse à Libreville, fin juillet 2018.

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

*****

Extraits

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

« Elumi »

¤¤¤

« Ewomba »

¤¤¤

« Les gens de la rue »

¤¤¤

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

Coumba Sylla

*****

Au-delà de cet album…

◊ Lé, « Ngôlu » (« Dur, dur »)

¤¤¤

◊ Le Chant sur la Lowé / « Katoliki », « Mi pangana n’ayè » (« J’engagerai ma promesse »)

C.S.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s