Lectures du vendredi 2 novembre 2018

CS02112018-002CS02112018-003

Extrait :

– Prisonnier, quel est votre nom ?

– Comme je dois le perdre demain à l’aube, il n’est guère besoin de le cacher : Parker Adderson.

– Votre grade ?

– Assez humble, en vérité ; la vie d’un officier est trop précieuse pour qu’on l’expose dans le périlleux métier d’espion. Je suis sergent.

– Dans quel régiment ?

– Je vous prie de m’excuser ; si je répondais à cette question, je pourrais, pour autant que je sache, vous donner une idée du chef dont les forces sont devant vous. C’est pour obtenir et non pour communiquer un renseignement de ce genre que je suis venu dans vos lignes.

– Vous ne manquez pas d’esprit.

– Si vous avez la patience d’attendre, vous me trouverez bien terne demain matin.

– Comment savez-vous que vous devez mourir demain matin ?

– C’est la coutume pour les espions capturés de nuit. Et c’est une des règles charmantes du métier.

(Première nouvelle du recueil, « Parker Adderson, philosophe ». Version anglaise accessible en ligne, « Parker Anderson, Philosopher ». Texte publié pour la première fois en février 1891 selon le Projet Ambrose Bierce.)

¤¤¤

CS26102018-005
(Photo : Coumba Sylla)

Coumba Sylla

*****

A toutes fins utiles…

Parmi les oeuvres de Bierce, figurent :

– « Le Dictionnaire du diable ». Extraits ici ; ici et ici.

– « Les Fables de Zambri ». Extraits ici et ici.

– « Epigrammes ». Extraits (tweetés) ⇓.

CS02112018-004CS02112018-005CS02112018-006

¤¤¤

C. S.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s