Musique du samedi 29 décembre 2018 : Patrice Gomis

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

Patrice Gomis est un artiste d’ascendances franco-sénégalo-bissau-guinéennes. Né à Paris, il « est passionné de musique depuis toujours », est-il indiqué dans sa biographie officielle.

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

Il est aussi le frère du cinéaste Alain Gomis (dans le livret de l’album, il le remercie en l’appelant « my grand little brother », « mon grand petit frère »).

Autres éléments de son parcours ? Initié au violon, passé par la chorale, la guitare, le clavier. A fait des musiques pour la télévision et le cinéma, incluant les bandes originales de « L’Afrance » et « Andalucia » d’Alain Gomis. Ecriture sensible, légère ou engagée, lucide mais optimiste.

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

La genèse de l’album, sur le site, est une bien belle prose. Avec, dedans, des éclats d’amour. L’auteur y raconte par exemple son installation à Ziguinchor, en Casamance, belle et verte région du sud du Sénégal frontalière de la Guinée-Bissau :

« Je trouvai là, à la bordure de la ville, refuge dans une petite maison rouge abritée par un énorme fromager, à la lisière des grandes rizières qui longent le fleuve. (…) et après avoir rencontré l’amour brusque et inattendu, je commençais la composition et l’enregistrement de +Following – 7 Blue Songs from the Red House+. C’est jusqu’à présent une des plus fortes expériences artistiques de ma vie… »

« Following… » aurait dû être une de mes « musiques du samedi » du mois d’août 2018 ; j’ai attendu de pouvoir rassembler quelques détails avant de poster le billet. Chose faite aujourd’hui. Et en attendant, j’ai re-écouté l’album de temps à autre. Toujours avec un petit bonheur, soit en prêtant un peu plus l’oreille à quelque endroit, soit en suivant un fil déroulé d’un morceau, d’un mot ou d’un sentiment qui s’en dégage.

Cet album me permet de franchir le pont entre 2018 et 2019 avec, à la fois, de l’entrain, de la douceur et de la poésie. Un peu comme dans l’environnement sonore d’un espace où l’on se sent chez soi. Et, en vrai, vous y trouverez des atmosphères de ce genre. Avec, par exemple, « La vie sur Terre » (et ses bruitages, et ses notes de guitare ! Je vous dirai un jour combien j’aime les sons des guitares – celles qui bercent, celles qui rendent languides, celles qui font danser lentement, celles qui font bouger modérément ou vivement, celles qui provoquent des frissons dans tout le corps, celles qui donneraient envie de sauter sur les tables en classe ou à pieds joints dans une flaque de première pluie…).

Vous en apprendrez plus sur Patrice Gomis, ses oeuvres et son art (ses oeuvres d’art !) sur son site, sa page Facebook (ici aussi), son compte Twitter ou encore sa page SoundClound.

« Following – 7 Blue Songs From The Red House » comprend une « intro » et sept titres, aux univers variés.

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

Extraits

Patrice Gomis & The Peace Orchestra, « Protest Song »

¤¤¤

Patrice Gomis & The Peace Orchestra, « Gaspard Alsène Poppée »

¤¤¤

Patrice Gomis & The Peace Orchestra, « La vie sur Terre »

¤¤¤

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

*****

Au-delà de cet album…

Patrice Gomis, « Hidden Beauty »

¤¤¤

Patrice Gomis & Jay de Oliveira, « Cycles »

¤¤¤

Patrice Gomis & Jay de Oliveira, « The Source »

*****

A toutes et tous, merci pour votre (vos) visite(s) et vos partages. Très belle année 2019 !

A la prochaine !

Coumba Sylla

Un commentaire sur “Musique du samedi 29 décembre 2018 : Patrice Gomis

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s