Musique du samedi 9 mars 2019 : Alpha Blondy

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

Alpha Blondy est un chanteur de reggae né en janvier 1953 à Dimbokro, dans le centre de la Côte d’Ivoire.

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

Son vrai nom est Seydou Koné. Il est une de figures incontournables du reggae en Afrique. Et dans le monde, sans exagération ni prétention : sa carrière en atteste, qui est faite de nombreux disques, collaborations, concerts depuis le début des années 1980 et son premier disque, « Jah Glory » (Syllart, 1982-1983).

Alpha Blondy est également un des artistes africains sur lesquels existe une abondante littérature accessible en ligne. Exemples ? Ses fiches et/ou biographies par Afrisson ; Music In Africa ; RFI Musique (pour le contenu en français) ou encore All Music. Il y a aussi son site officiel.

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

Comme, je l’imagine, beaucoup de Ouest-Africains qui s’ouvraient à la musique dans les années 1980, ma « reggaephilie » a commencé avec (ou, peut-être, grâce à) Alpha Blondy. Malienne, il m’était proche par la géographie – nos pays sont voisins ; je n’en étais pas encore au stade où l’on apprenait l’anglais à l’école mais je comprenais en partie ce qu’il chantait : le dioula, parlé notamment en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso, est une des langues mandingues compréhensibles par les locuteurs du bambara, parlé notamment au Mali.

Pour revenir à l’album objet de ce billet : impossible d’avoir des informations sur l’origine précise et la date de sortie de ce CD, que j’ai acquis j’ignore quand et où.

[J’ai demandé à ma mémoire, elle est allée – comme dit le poète-écrivain sénégalais Birago Diop« ramasser du bois mort ». A mon avis, elle est en train de traverser le désert du Sahara, elle n’est toujours pas revenue. Si vous la croisez, dites-lui de rentrer à la maison s’il vous plaît… 🙂 ].

Cette compilation compte au total 12 chansons.

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

Il existe plusieurs autres « Best of » d’Alpha Blondy, incluant celui-ci (14 titres, Word Pacific Records, 1995) et celui-ci (double CD, 22 titres, Wagram Music, 2013).

*****

Extraits

Alpha Blondy, « Afriki »

¤¤¤

Alpha Blondy, « Se be Allah ye »

¤¤¤

Alpha Blondy, « Bory Samory »

¤¤¤

Alpha Blondy, « Politiqui » [« Politiki »]

&

Alpha Blondy, « Politiqui [Politiki] » (une version live)

¤¤¤

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

*****

Au-delà de cet album…

Alpha Blondy, « Jah Glory »

¤¤¤

Alpha Blondy, « Banana »

¤¤¤

Alpha Blondy, « Amour papier longueur »

¤¤¤

Alpha Blondy, « Wari bana »

¤¤¤

Alpha Blondy & Tarrus Riley, « Freedom »

A propos de ce titre, figurant sur l’album « Positive Energy » (Wagram Music, 2015), Olivier Cachin écrit : « +Freedom+ est l’aînée des compositions puisque son texte date de 1978, l’année durant laquelle Alpha était en exil américain, à la recherche du rêve. » (Texte sur le site officiel d’Alpha Blondy.)

¤¤¤

Alpha Blondy, « No Brain, No Headache »

Toujours selon Cachin, citant Alpha Blondy, à propos de ce titre également sur « Positive Energy » : « C’est très rocky. Ça parle de mon passage à l’hôpital. Quand j’ai dit à la nurse qu’on avait mis de l’angel dust (*) dans mon pétard, elle m’a dit : +Tu as de la chance : no brain, no headache+. J’ai pigé la leçon. Ca veut dire que tu n’as pas à te prendre la tête avec des futilités. La vie, il faut la prendre dans le bon sens, même quand elle fait mal+. »

(*) « Angel dust » (« poudre d’ange » ou « poussière d’ange« ) est un des surnoms de la phéncyclidine ou PCP, qui est un psychotrope, c’est-à-dire une substance qui modifie le psychisme et le comportement].

¤¤¤

(Photo : Coumba Sylla)
(Photo : Coumba Sylla)

¤¤¤

Coumba Sylla

@ Dakar

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s